L'ANSE UARE

Cette belle mangrove devenue urbaine à l'entrée de Nouméa, résiste depuis de nombreuses années aux assauts de la pollution des industries de Ducos et de Montravel ainsi qu'aux dégradations des squats qui y sont installés, elle reçoit également les évacuations obsolètes en tout genre des quartiers avoisinants; d'où la nécessité d'une station d'épuration très rapidement, il est impensable de rester sans réagir devant cet état de fait..

 

Nous avons pu nous rendre compte de l'ampleur de cette pollution ainsi que de l' état d'insalubrité des habitants, il est urgent à l'heure actuelle de s'en occuper et d'essayer de la réhabiliter avec l'aide de nos institutions et de la population riveraine.

Hyper-marché et scories

Une nouvelle attaque du milieu va venir à nouveau perturber cet écosystème déjà bien impacté et oublié, après le remblai d'une partie de cette mangrove en 2008 pour la construction d'un nouvel hyper marché, le rejet du dossier suite à la première enquête publique  a donné le temps à cette mangrove de se régénérer en partie le long de cette nouvelle surface. A nouveau en mai 2013, une 2ème enquête publique relance le dossier et la construction, bien que réduite en surface et avec la prise en compte de beaucoup d'observations faites pour la protection de cette zone, nous sommes malgré tout  inquiets compte tenu des nuisances qui vont êtres générées. De plus en 5 ans , les scories de la SLN se sont intensifiées en volume au point de freiner considérablement les échanges entre les 2 baies, nous avons déjà alerter l'industriel et les institutions à ce sujet mais sans aucune prise de décision jusqu'à présent . Tous ces éléments vont compter dans la réussite de l'aménagement de ce site ainsi que pour sa protection optimum dans le futur.

Pollutions industrielles

A ce jour , cette belle mangrove se trouve enclavée entre plusieurs zones industrielles, à savoir la principale la société SLN (Société Le Nickel) qui l'a réduite de plus d'un quart depuis son installation, une bonne vingtaine d'hectares ensuite par Ducos et ses industries diverses et polluantes, actuellement en 2011, à peine 10% des sociétés sont aux normes. Pour exemple ces résidus d'eau de ciment rejetés dans le fossé d'évacuation entre Mitisubishi et Champion Ducos par SOBECA voir SOGESCO qui arrive directement dans la mangrove  de Le Froid à Montravel ( voir photos ci desous), il est impensable qu'en 2011 des partiques de ce genre se fassent sans impunité, l'inconscience et le non respect du code de l'environnement par certaines sociétés vont mettre rapidement en grand danger d'ici quelques années, le classement de notre lagon au Patrimoine de l'Humanité, il est encore temps d'agir mais faut savoir ce que l'on veut !.

Les mangroves de l'Anse Uaré et l'Anse N'Du en danger

Situées dans les anses les plus polluées de Nouméa, les mangroves luttent contre des pollutions importantes de toute sorte mais résistent jusqu'à quand ? Une association de jeunes (l'Association Humaine de l'Anse Uaré) d'un quartier de Ducos a décidé de se lancer dans le sauvetage de leur mangrove en s'associant avec d'autres associations et sponsors (SLN, CALEDOCLEAN,SOS MANGROVES NC, TRECODEC), ils ont découvert des déchets en grosse quantité retenus prisonniers dans les racines des palétuviers, ceux-ci ont été jetés depuis des années par les riverains.


Mais malgré toutes ces pressions dues aux pollutions diverses, les palétuviers résistent et repoussent 


2 grands nettoyages ont été fait en mai et juin 'où près de 4 tonnes de déchets ont été sortis des mangroves, d'autres sont en préparation car après une reconnaissance du site, des milliers de bouteilles, cannettes, déchets divers sont encore prisonniers !